Cette étape de 25km va nous conduire à Navarrenx.

Pendant 17 km ce ne seront que montées et descentes très fatigantes.

Les derniers kilomètres, se feront à travers la forêt de Meriteins et nous permettront de gagner agréablement l'autre vallée: celle du Gave d'Oléron.

Nous passerons par Maslacq puis à côté du bel ensemble monastique de Sauvelade, et pour finir par le village de Meritein.

 

Scan0004

 

Nous nous retrouvons vers 8h au bord de la N117 très passagère et dangeureuse. Heureusement qu'il y a une glissière de sécurité!

Nous passons ensuite sur une série de ponts, celui de la voie ferrée, du Gave de Pau et de l'autoroute 64 (Je crois que c'est la 3ème fois que depuis le Puy nous croisons une autoroute) 

IMG_0001

IMG_0002

 

Sur les hauteurs, au loin , nous apercevons les infrastructures de Lacq.

Découvert en 1949, le gaz naturel,atteignit sa pleine production en 1961 avec 200 millions de m3 par jour. Le gisement, décroissant, ne sera épuisé qu'en 2020.

 

IMG_0003

Peu de temps après c'est Maslacq, son manoir du 18ème siècle et quelques ruines d'une ancienne abbaye.

b

D-018-la-tour

 

Nous passons une première fois sur le Géu et montons une côte boisée vers le sanctuaire de Muret.

Qui dit là un Ave Maria a droit à 50 jours d'indulgence, peut-on lire!

187585

187586

 

Nous poursuivons sur la succession de montées et de descentes pour, au bout de 10km, arriver à Sauvelade.

Après avoir franchi le Laà nous sommes devant l'impressionante abbaye cistercienne du 12ème siècle, en forme de croix grecque.

Une magnifique toiture en cascade faite d'ardoise et de tuiles.

A l'intérieur un beau dépouillement...

L'ensemble,avec la statue de Saint-Jacques à gauche de l'autel, est classé aux Monuments Historiques.

A côté, le vaste monastère du 17ème.

 

IMG_0004

D-023-eglise-de-sauvelade

 

image49

 

Nous continuons à monter le long de la petite route et c'est harrassant.

Nous avons du mal à trouver un endroit confortable pour faire une pause.

 IMG_0005

 

IMG_0006

IMG_0007

IMG_0008l

IMG_0012 Les kilomètres diminuent malgrè tout (ou augmentent, c'est selon...)

Nous monterons ainsi jusqu'à 258m puis c'est enfin la descente à travers la forêt. Que c'est agréable!

Quelques kilomètres avant d'arriver, nous traversons le village de Méritein.

 

187614

 

 Puis c'est enfin l'arrivée à Navarrenx et ses remparts.

Nous pénétrons par là où se tenait jadis la Porte Saint-Germain démolie au 19ème siècle pour faciliter la circulation.  C'est la seule partie manquante de l'ensemble des remparts.

188106

Pour l'anecdote, nous devons règler notre réservation dans un café de la rue principale, le Dahut.

Fatigués certainement, nous écoutons mal les explications qu'on nous donne pour trouver le gîte. Pensant être au bon endroit nous nous évertuons à trouver le 2ème étage où doit être notre chambre (aidés par d'autres pèlerins!).

Mais pas de 2ème étage accessible, la porte est fermée à clef! Je téléphone au Dahut mais rien d'étonnant car...nous sommes en fait au gîte communal de Foirail alors que j'ai réservé à celui de l'Arsenal! ( J'apprendrai par la suite qu'il y a, en fait, 3 gîtes communaux dans le petite ville)

L'Arsenal construit au 17ème siècle, sur l'ancienne maison des Rois de Navarre herberge maintenant à son 2ème étage 35 pèlerins.

Navarrenx est une ancienne place forte et il pouvait loger là jusqu'à 400 soldats et 30 000 boulets dans la cour!

arsenal

arsenal 2

 Après la douche et la lessive je pars faire un tour dans la jolie ville.

Tout d'abord je me rends à une exposition qui se tient au rez-de-chaussée du bâtiment.

Je m'instruis un peu sur l'histoire de Navarrenx, sa configuration.

Place forte ses différents dispositifs de défense sont encore présents: les remparts hauts de 10m, classés aux Monuments Historiques, des bastions et différents bâtiments militaires. 

Ces fortifications qui ceinturent toute la bastide, représentaient un exemple presque unique dans l'architecture de la France du 16ème siècle et Vauban s'en serait inspiré.

La tour de la Poudrière, l'Arsenal, la Place des Casernes et surtout la monumentale porte Saint-Antoine, face au Gave d'Oléron sont à voir.

Je poursuis donc mon tour. Le reste je le verrai demain en partant...

IMG_0015

IMG_0016

 

thumb_P1020481-navarrenx

 

IMG_0013

IMG_1419

Plus tard, avec Francis, nous partons faire quelques courses au super marché à l'autre bout de la ville car, ce soir, nous devons cuisiner.

A la fin du repas nous discuterons assez longuement avec une pèlerine Martine, bloquée depuis 3 jours par une tendinite et avec Jean-Marie, spécialiste des médecines douces qui finit son chemin ce soir et qui nous raconte un peu sa vie et nous donne quelques recettes de phytothérapie contre divers maux.

 

Scan0003